Après un mini-bus, un bus, un deuxième bus, un semi-remorque et un bateau, nous sommes arrivés aux 4.000 îles, au Laos, laissant le Cambodge derrière nous. Plus précisément, nous sommes sur l’île de Don Det, plus petite que ses voisines.

 

Montage1

 

Pour notre première journée sur l’île, nous avons emprunté le chemin en terre qui en fait le tour. Loin du bruit de la ville de Siem Reap et de l’agitation dans les ruines d’Angkor, nous avons apprécié le calme de Don Det. Il y a peu de touristes à cette période et peu de maisons, ce qui nous a permis d'admirer le paysage : les rizières à sec en cette saison la plus chaude de l’année (les températures atteignent les 40 degrés en avril), les petits ponts en bois bricolés, les animaux de ferme ou les petites embarcations de pêcheurs qui parcourent le Mékong. Nous avons justement pu voir, à la nuit tombée, un pêcheur sur sa barque muni d’une lampe frontale et d’un harpon artisanal attraper des poissons.

 

Montage2

 

Mercredi, nous avons quitté notre bungalow sur pilotis pour la journée. Et c’est sur des kayaks que nous sommes partis à l’aventure sur le Mékong, avec d’autres voyageurs. Après plusieurs rapides (et un dessalage en kayak), nous sommes allés, à pied, découvrir les cascades de Khonphapheng. Après une pause déjeuner bien méritée, à midi, sur les bords du fleuve, nous sommes repartis, avec plus de rapides encore. Après tous ces efforts, nous avons poursuivi sur le Mékong mais avec plus de facilité : à bord de petites barques de pêcheurs pour apercevoir les dauphins d’eau douce (Ci-dessus, en bas à gauche). Une espèce en danger puisqu’ils ne sont plus que six dans le Mékong.

 

Montage3

 

Le lendemain, nous avons troqué nos kayaks pour des vélos. Notre objectif était de découvrir l’île au sud de la nôtre, Don Khon, reliée par « Le vieux pont français ». Nous avons pu admirer les cascades de Li phi, encore plus impressionnantes que celles que nous avions vu la veille car beaucoup plus vastes.

 

29747192_10215962110870077_579740446_o

Avant de retrouver un couple de français pour discuter voyage, nous avons croisé le chemin de petits garçons avec un oiseau qu’ils avaient attrapé et qu’ils semblaient vouloir remettre sur pattes.

29748273_10215962123990405_1842808208_o

Notre petit séjour sur les 4.000 îles arrive à sa fin. Vendredi, nous montons un petit peu plus au nord, à Pakse.